Un RP multiécrivain.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un RP multiécrivain.

Message par Invité le Lun 9 Nov - 18:09



Il faisait nuit quand je sorti dans la rue pour rentrer chez moi. Je venais de passer une journée chargée au centre de gouvernement j'étais épuisé. Arrivé au coin de l'avenue une voiture s'arreta devant moi. C'etait mon amis Alfred. Mais pourquoi tenait t'il un P90 dans sa main?
Il alluma les phares et démarra la voiture et me fonça dessus ... je crie mais personne ne m'entend ma jambe est broyer sous une roue et je suis coincer ... il sort de la voiture en psalmodiant la bible ... il prend dans son coffre un batte de baseball et se dirige vers moi ... Puis il me dit : tu a pécher et tu dois payer les conséquences ... je crie de plus en plus fort et il me bloque la tête entre ses jambes puis il me dis ouvre la bouche ... j'obtempère et il me met la batte entre mes dents tout en disant : tu sera piler pour ta faute ... Et la d'un coup, il se revaillat en sueur. Ouf, se n'etait qu'un reve.Ne pouvant me rendormir, je m'habillais prestement et sorti dans la rue pour aller au bar du coin. Arrivé au coin de l'avenue une voiture s'arreta devant moi. C'etait mon ami Alfred.Alfred, me dit bonjour, et me, dit de monter.Puis il a démarer sa voiture et a foncer sur la petite mamie qui traversait la rue.
se tournant pour voir dans quels états il avait laisser la petite vieille, il ne put éviter le 38 tonnes qui les percuta, la voiture fit une dizaine de tonneaux.
La violence de l'accident fut telle que le bruit de tôle froissée se propagea comme une onde de choc et bientôt tout le quartier fut réveillé. Les badauds médusés accouraient de toute part. Au loin on pouvait déjà entendre les sirenes des secours.
Et voila, comment mon ami Alfred était mort
Moi aussi j'étais dans la voiture mais je n'avais eu aucune blessure grave.
C'etait une etrange sensation de savoir que j'etais en vis et pas lui.
Pourquoi lui, et pas moi?
C'est surement le Syndrome de survivant.

Plus tard alors que je traversait un route une moto fon çais dans ma direction et ce fut la petite dame qui marchait derière qui fu renversée. La petite de dame de 82 ans c'est relevé sans la moindre égratignure, mais ont lui avait volé son sac.

Tout à coup j'entendis le son strident de mon radio-réveil et je fus tiré de mon sommeil peuplé d'affreux cauchemards.
Je commenca a preparer mon cafe, bien serrer. Une longue journée commencat. Reunion a 8h, jusque 12, dejeuner avec Albert, 14h, re reunion, jusque 19 ou 20h! Apres, je retournerais chez moi, retrouvez ma femme et mes gosses.
Je sortis et vis que ma voiture n'avait pls de pneu et Alfred etait là. Alfred me dit:
"Allez viens, monte, sa fait 3 jours que ta voiture n'a plus de pneu a cause de ces jeunes du quartier, encore heureux quelle n'a pas été brulé!!!"
Soudain un jeune délinquant sorti du buisson et il lança un coktail molotov sur ma voiture.

Mon ami Alfred, pris sa batte de base ball, et paf, il balanca la coktail sur le jeune qui l'avait lancé! Mais celui ci ne se fit pas avoir et sortit son lance flamme est touchat la voiture qui pris feu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un RP multiécrivain.

Message par Dr Rodney McKay le Lun 9 Nov - 18:25

Il faisait nuit quand je sorti dans la rue pour rentrer chez moi. Je venais de passer une journée chargée au centre de gouvernement j'étais épuisé. Arrivé au coin de l'avenue une voiture s'arreta devant moi. C'etait mon amis Alfred. Mais pourquoi tenait t'il un P90 dans sa main?
Il alluma les phares et démarra la voiture et me fonça dessus ... je crie mais personne ne m'entend ma jambe est broyer sous une roue et je suis coincer ... il sort de la voiture en psalmodiant la bible ... il prend dans son coffre un batte de baseball et se dirige vers moi ... Puis il me dit : tu a pécher et tu dois payer les conséquences ... je crie de plus en plus fort et il me bloque la tête entre ses jambes puis il me dis ouvre la bouche ... j'obtempère et il me met la batte entre mes dents tout en disant : tu sera piler pour ta faute ... Et la d'un coup, il se revaillat en sueur. Ouf, se n'etait qu'un reve.Ne pouvant me rendormir, je m'habillais prestement et sorti dans la rue pour aller au bar du coin. Arrivé au coin de l'avenue une voiture s'arreta devant moi. C'etait mon ami Alfred.Alfred, me dit bonjour, et me, dit de monter.Puis il a démarer sa voiture et a foncer sur la petite mamie qui traversait la rue.
se tournant pour voir dans quels états il avait laisser la petite vieille, il ne put éviter le 38 tonnes qui les percuta, la voiture fit une dizaine de tonneaux.
La violence de l'accident fut telle que le bruit de tôle froissée se propagea comme une onde de choc et bientôt tout le quartier fut réveillé. Les badauds médusés accouraient de toute part. Au loin on pouvait déjà entendre les sirenes des secours.
Et voila, comment mon ami Alfred était mort
Moi aussi j'étais dans la voiture mais je n'avais eu aucune blessure grave.
C'etait une etrange sensation de savoir que j'etais en vis et pas lui.
Pourquoi lui, et pas moi?
C'est surement le Syndrome de survivant.

Plus tard alors que je traversait un route une moto fon çais dans ma direction et ce fut la petite dame qui marchait derière qui fu renversée. La petite de dame de 82 ans c'est relevé sans la moindre égratignure, mais ont lui avait volé son sac.

Tout à coup j'entendis le son strident de mon radio-réveil et je fus tiré de mon sommeil peuplé d'affreux cauchemards.
Je commenca a preparer mon cafe, bien serrer. Une longue journée commencat. Reunion a 8h, jusque 12, dejeuner avec Albert, 14h, re reunion, jusque 19 ou 20h! Apres, je retournerais chez moi, retrouvez ma femme et mes gosses.
Je sortis et vis que ma voiture n'avait pls de pneu et Alfred etait là. Alfred me dit:
"Allez viens, monte, sa fait 3 jours que ta voiture n'a plus de pneu a cause de ces jeunes du quartier, encore heureux quelle n'a pas été brulé!!!"
Soudain un jeune délinquant sorti du buisson et il lança un coktail molotov sur ma voiture.

Mon ami Alfred, pris sa batte de base ball, et paf, il balanca la coktail sur le jeune qui l'avait lancé! Mais celui ci ne se fit pas avoir et sortit son lance flamme est touchat la voiture qui pris feu.
Mais contre toute attente elle ne brula pas.
Alors je dit:" pas mal ma nouvelle peinture inflammable, non?"
avatar
Dr Rodney McKay

Messages : 5325
Date d'inscription : 17/10/2009
Age : 26
Localisation : Sur Atlantis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un RP multiécrivain.

Message par Invité le Mar 10 Nov - 21:21

Il faisait nuit quand je sorti dans la rue pour rentrer chez moi. Je venais de passer une journée chargée au centre de gouvernement j'étais épuisé. Arrivé au coin de l'avenue une voiture s'arreta devant moi. C'etait mon amis Alfred. Mais pourquoi tenait t'il un P90 dans sa main?
Il alluma les phares et démarra la voiture et me fonça dessus ... je crie mais personne ne m'entend ma jambe est broyer sous une roue et je suis coincer ... il sort de la voiture en psalmodiant la bible ... il prend dans son coffre un batte de baseball et se dirige vers moi ... Puis il me dit : tu a pécher et tu dois payer les conséquences ... je crie de plus en plus fort et il me bloque la tête entre ses jambes puis il me dis ouvre la bouche ... j'obtempère et il me met la batte entre mes dents tout en disant : tu sera piler pour ta faute ... Et la d'un coup, il se revaillat en sueur. Ouf, se n'etait qu'un reve.Ne pouvant me rendormir, je m'habillais prestement et sorti dans la rue pour aller au bar du coin. Arrivé au coin de l'avenue une voiture s'arreta devant moi. C'etait mon ami Alfred.Alfred, me dit bonjour, et me, dit de monter.Puis il a démarer sa voiture et a foncer sur la petite mamie qui traversait la rue.
se tournant pour voir dans quels états il avait laisser la petite vieille, il ne put éviter le 38 tonnes qui les percuta, la voiture fit une dizaine de tonneaux.
La violence de l'accident fut telle que le bruit de tôle froissée se propagea comme une onde de choc et bientôt tout le quartier fut réveillé. Les badauds médusés accouraient de toute part. Au loin on pouvait déjà entendre les sirenes des secours.
Et voila, comment mon ami Alfred était mort
Moi aussi j'étais dans la voiture mais je n'avais eu aucune blessure grave.
C'etait une etrange sensation de savoir que j'etais en vis et pas lui.
Pourquoi lui, et pas moi?
C'est surement le Syndrome de survivant.

Plus tard alors que je traversait un route une moto fon çais dans ma direction et ce fut la petite dame qui marchait derière qui fu renversée. La petite de dame de 82 ans c'est relevé sans la moindre égratignure, mais ont lui avait volé son sac.

Tout à coup j'entendis le son strident de mon radio-réveil et je fus tiré de mon sommeil peuplé d'affreux cauchemards.
Je commenca a preparer mon cafe, bien serrer. Une longue journée commencat. Reunion a 8h, jusque 12, dejeuner avec Albert, 14h, re reunion, jusque 19 ou 20h! Apres, je retournerais chez moi, retrouvez ma femme et mes gosses.
Je sortis et vis que ma voiture n'avait pls de pneu et Alfred etait là. Alfred me dit:
"Allez viens, monte, sa fait 3 jours que ta voiture n'a plus de pneu a cause de ces jeunes du quartier, encore heureux quelle n'a pas été brulé!!!"
Soudain un jeune délinquant sorti du buisson et il lança un coktail molotov sur ma voiture.

Mon ami Alfred, pris sa batte de base ball, et paf, il balanca la coktail sur le jeune qui l'avait lancé! Mais celui ci ne se fit pas avoir et sortit son lance flamme est touchat la voiture qui pris feu.
Mais contre toute attente elle ne brula pas.
Alors je dit:" pas mal ma nouvelle peinture inflammable, non?"
Mais le délnquant insistat et cassa la vitre pour permetre a l'interieur de bruler

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un RP multiécrivain.

Message par Dr Rodney McKay le Mar 10 Nov - 21:27

Il faisait nuit quand je sorti dans la rue pour rentrer chez moi. Je venais de passer une journée chargée au centre de gouvernement j'étais épuisé. Arrivé au coin de l'avenue une voiture s'arreta devant moi. C'etait mon amis Alfred. Mais pourquoi tenait t'il un P90 dans sa main?
Il alluma les phares et démarra la voiture et me fonça dessus ... je crie mais personne ne m'entend ma jambe est broyer sous une roue et je suis coincer ... il sort de la voiture en psalmodiant la bible ... il prend dans son coffre un batte de baseball et se dirige vers moi ... Puis il me dit : tu a pécher et tu dois payer les conséquences ... je crie de plus en plus fort et il me bloque la tête entre ses jambes puis il me dis ouvre la bouche ... j'obtempère et il me met la batte entre mes dents tout en disant : tu sera piler pour ta faute ... Et la d'un coup, il se revaillat en sueur. Ouf, se n'etait qu'un reve.Ne pouvant me rendormir, je m'habillais prestement et sorti dans la rue pour aller au bar du coin. Arrivé au coin de l'avenue une voiture s'arreta devant moi. C'etait mon ami Alfred.Alfred, me dit bonjour, et me, dit de monter.Puis il a démarer sa voiture et a foncer sur la petite mamie qui traversait la rue.
se tournant pour voir dans quels états il avait laisser la petite vieille, il ne put éviter le 38 tonnes qui les percuta, la voiture fit une dizaine de tonneaux.
La violence de l'accident fut telle que le bruit de tôle froissée se propagea comme une onde de choc et bientôt tout le quartier fut réveillé. Les badauds médusés accouraient de toute part. Au loin on pouvait déjà entendre les sirenes des secours.
Et voila, comment mon ami Alfred était mort
Moi aussi j'étais dans la voiture mais je n'avais eu aucune blessure grave.
C'etait une etrange sensation de savoir que j'etais en vis et pas lui.
Pourquoi lui, et pas moi?
C'est surement le Syndrome de survivant.

Plus tard alors que je traversait un route une moto fon çais dans ma direction et ce fut la petite dame qui marchait derière qui fu renversée. La petite de dame de 82 ans c'est relevé sans la moindre égratignure, mais ont lui avait volé son sac.

Tout à coup j'entendis le son strident de mon radio-réveil et je fus tiré de mon sommeil peuplé d'affreux cauchemards.
Je commenca a preparer mon cafe, bien serrer. Une longue journée commencat. Reunion a 8h, jusque 12, dejeuner avec Albert, 14h, re reunion, jusque 19 ou 20h! Apres, je retournerais chez moi, retrouvez ma femme et mes gosses.
Je sortis et vis que ma voiture n'avait pls de pneu et Alfred etait là. Alfred me dit:
"Allez viens, monte, sa fait 3 jours que ta voiture n'a plus de pneu a cause de ces jeunes du quartier, encore heureux quelle n'a pas été brulé!!!"
Soudain un jeune délinquant sorti du buisson et il lança un coktail molotov sur ma voiture.

Mon ami Alfred, pris sa batte de base ball, et paf, il balanca la coktail sur le jeune qui l'avait lancé! Mais celui ci ne se fit pas avoir et sortit son lance flamme est touchat la voiture qui pris feu.
Mais contre toute attente elle ne brula pas.
Alors je dit:" pas mal ma nouvelle peinture inflammable, non?"
Mais le délnquant insistat et cassa la vitre pour permetre a l'interieur de bruler
Mais Alfred le toucha avant avec sa batte. Et pis avec les carreaux incassable!!!
avatar
Dr Rodney McKay

Messages : 5325
Date d'inscription : 17/10/2009
Age : 26
Localisation : Sur Atlantis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un RP multiécrivain.

Message par yos le Mer 11 Nov - 7:38

Il faisait nuit quand je sorti dans la rue pour rentrer chez moi. Je venais de passer une journée chargée au centre de gouvernement j'étais épuisé. Arrivé au coin de l'avenue une voiture s'arreta devant moi. C'etait mon amis Alfred. Mais pourquoi tenait t'il un P90 dans sa main?
Il alluma les phares et démarra la voiture et me fonça dessus ... je crie mais personne ne m'entend ma jambe est broyer sous une roue et je suis coincer ... il sort de la voiture en psalmodiant la bible ... il prend dans son coffre un batte de baseball et se dirige vers moi ... Puis il me dit : tu a pécher et tu dois payer les conséquences ... je crie de plus en plus fort et il me bloque la tête entre ses jambes puis il me dis ouvre la bouche ... j'obtempère et il me met la batte entre mes dents tout en disant : tu sera piler pour ta faute ... Et la d'un coup, il se revaillat en sueur. Ouf, se n'etait qu'un reve.Ne pouvant me rendormir, je m'habillais prestement et sorti dans la rue pour aller au bar du coin. Arrivé au coin de l'avenue une voiture s'arreta devant moi. C'etait mon ami Alfred.Alfred, me dit bonjour, et me, dit de monter.Puis il a démarer sa voiture et a foncer sur la petite mamie qui traversait la rue.
se tournant pour voir dans quels états il avait laisser la petite vieille, il ne put éviter le 38 tonnes qui les percuta, la voiture fit une dizaine de tonneaux.
La violence de l'accident fut telle que le bruit de tôle froissée se propagea comme une onde de choc et bientôt tout le quartier fut réveillé. Les badauds médusés accouraient de toute part. Au loin on pouvait déjà entendre les sirenes des secours.
Et voila, comment mon ami Alfred était mort
Moi aussi j'étais dans la voiture mais je n'avais eu aucune blessure grave.
C'etait une etrange sensation de savoir que j'etais en vis et pas lui.
Pourquoi lui, et pas moi?
C'est surement le Syndrome de survivant.

Plus tard alors que je traversait un route une moto fon çais dans ma direction et ce fut la petite dame qui marchait derière qui fu renversée. La petite de dame de 82 ans c'est relevé sans la moindre égratignure, mais ont lui avait volé son sac.

Tout à coup j'entendis le son strident de mon radio-réveil et je fus tiré de mon sommeil peuplé d'affreux cauchemards.
Je commenca a preparer mon cafe, bien serrer. Une longue journée commencat. Réunion a 8h, jusque 12, déjeuner avec Albert, 14h, re réunion, jusque 19 ou 20h! Aprés, je retournerais chez moi, retrouvez ma femme et mes gosses.
Je sortis et vis que ma voiture n'avait plus de pneu et Alfred était là. Alfred me dit:
"Allez viens, monte, sa fait 3 jours que ta voiture n'a plus de pneu a cause de ces jeunes du quartier, encore heureux quelle n'a pas été brulé!!!"
Soudain un jeune délinquant sorti du buisson et il lança un coktail molotov sur ma voiture.

Mon ami Alfred, pris sa batte de base ball, et paf, il balança la coktail sur le jeune qui l'avait lancé! Mais celui ci ne se fit pas avoir et sortit son lance flamme est touchât la voiture qui pris feu.
Mais contre toute attente elle ne brula pas.
Alors je dit:" pas mal ma nouvelle peinture inflammable, non?"
Mais le délinquant insistat et cassa la vitre pour permettre a l'intérieur de bruler
Mais Alfred le toucha avant avec sa batte. Et pis avec les carreaux incassable!!!
D'un coup un sifflement se fit entendre. Le son venais de au dessus d'eux.
ils levèrent la tête et virent un météroïte qui avancer a une vitesse fulgurante sur eux.

yos

Messages : 243
Date d'inscription : 17/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un RP multiécrivain.

Message par Dr Rodney McKay le Mer 11 Nov - 8:33

Il faisait nuit quand je sorti dans la rue pour rentrer chez moi. Je venais de passer une journée chargée au centre de gouvernement j'étais épuisé. Arrivé au coin de l'avenue une voiture s'arreta devant moi. C'etait mon amis Alfred. Mais pourquoi tenait t'il un P90 dans sa main?
Il alluma les phares et démarra la voiture et me fonça dessus ... je crie mais personne ne m'entend ma jambe est broyer sous une roue et je suis coincer ... il sort de la voiture en psalmodiant la bible ... il prend dans son coffre un batte de baseball et se dirige vers moi ... Puis il me dit : tu a pécher et tu dois payer les conséquences ... je crie de plus en plus fort et il me bloque la tête entre ses jambes puis il me dis ouvre la bouche ... j'obtempère et il me met la batte entre mes dents tout en disant : tu sera piler pour ta faute ... Et la d'un coup, il se revaillat en sueur. Ouf, se n'etait qu'un reve.Ne pouvant me rendormir, je m'habillais prestement et sorti dans la rue pour aller au bar du coin. Arrivé au coin de l'avenue une voiture s'arreta devant moi. C'etait mon ami Alfred.Alfred, me dit bonjour, et me, dit de monter.Puis il a démarer sa voiture et a foncer sur la petite mamie qui traversait la rue.
se tournant pour voir dans quels états il avait laisser la petite vieille, il ne put éviter le 38 tonnes qui les percuta, la voiture fit une dizaine de tonneaux.
La violence de l'accident fut telle que le bruit de tôle froissée se propagea comme une onde de choc et bientôt tout le quartier fut réveillé. Les badauds médusés accouraient de toute part. Au loin on pouvait déjà entendre les sirenes des secours.
Et voila, comment mon ami Alfred était mort
Moi aussi j'étais dans la voiture mais je n'avais eu aucune blessure grave.
C'etait une etrange sensation de savoir que j'etais en vis et pas lui.
Pourquoi lui, et pas moi?
C'est surement le Syndrome de survivant.

Plus tard alors que je traversait un route une moto fon çais dans ma direction et ce fut la petite dame qui marchait derière qui fu renversée. La petite de dame de 82 ans c'est relevé sans la moindre égratignure, mais ont lui avait volé son sac.

Tout à coup j'entendis le son strident de mon radio-réveil et je fus tiré de mon sommeil peuplé d'affreux cauchemards.
Je commenca a preparer mon cafe, bien serrer. Une longue journée commencat. Réunion a 8h, jusque 12, déjeuner avec Albert, 14h, re réunion, jusque 19 ou 20h! Aprés, je retournerais chez moi, retrouvez ma femme et mes gosses.
Je sortis et vis que ma voiture n'avait plus de pneu et Alfred était là. Alfred me dit:
"Allez viens, monte, sa fait 3 jours que ta voiture n'a plus de pneu a cause de ces jeunes du quartier, encore heureux quelle n'a pas été brulé!!!"
Soudain un jeune délinquant sorti du buisson et il lança un coktail molotov sur ma voiture.

Mon ami Alfred, pris sa batte de base ball, et paf, il balança la coktail sur le jeune qui l'avait lancé! Mais celui ci ne se fit pas avoir et sortit son lance flamme est touchât la voiture qui pris feu.
Mais contre toute attente elle ne brula pas.
Alors je dit:" pas mal ma nouvelle peinture inflammable, non?"
Mais le délinquant insistat et cassa la vitre pour permettre a l'intérieur de bruler
Mais Alfred le toucha avant avec sa batte. Et pis avec les carreaux incassable!!!
D'un coup un sifflement se fit entendre. Le son venais de au dessus d'eux.
ils levèrent la tête et virent un météroïte qui avancer a une vitesse fulgurante sur eux.

On sauta a coté, pour éviter l'astérioide. Ensuite, l'astéroide toucha la voiture, et explosa, mais rebondit et alla touché la voiture d'Alfred qui explosa.
Alors je dit:
"je crois que l'on vas y aller a pied!"
avatar
Dr Rodney McKay

Messages : 5325
Date d'inscription : 17/10/2009
Age : 26
Localisation : Sur Atlantis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un RP multiécrivain.

Message par Invité le Mer 11 Nov - 12:27

Il faisait nuit quand je sorti dans la rue pour rentrer chez moi. Je venais de passer une journée chargée au centre de gouvernement j'étais épuisé. Arrivé au coin de l'avenue une voiture s'arreta devant moi. C'etait mon amis Alfred. Mais pourquoi tenait t'il un P90 dans sa main?
Il alluma les phares et démarra la voiture et me fonça dessus ... je crie mais personne ne m'entend ma jambe est broyer sous une roue et je suis coincer ... il sort de la voiture en psalmodiant la bible ... il prend dans son coffre un batte de baseball et se dirige vers moi ... Puis il me dit : tu a pécher et tu dois payer les conséquences ... je crie de plus en plus fort et il me bloque la tête entre ses jambes puis il me dis ouvre la bouche ... j'obtempère et il me met la batte entre mes dents tout en disant : tu sera piler pour ta faute ... Et la d'un coup, il se revaillat en sueur. Ouf, se n'etait qu'un reve.Ne pouvant me rendormir, je m'habillais prestement et sorti dans la rue pour aller au bar du coin. Arrivé au coin de l'avenue une voiture s'arreta devant moi. C'etait mon ami Alfred.Alfred, me dit bonjour, et me, dit de monter.Puis il a démarer sa voiture et a foncer sur la petite mamie qui traversait la rue.
se tournant pour voir dans quels états il avait laisser la petite vieille, il ne put éviter le 38 tonnes qui les percuta, la voiture fit une dizaine de tonneaux.
La violence de l'accident fut telle que le bruit de tôle froissée se propagea comme une onde de choc et bientôt tout le quartier fut réveillé. Les badauds médusés accouraient de toute part. Au loin on pouvait déjà entendre les sirenes des secours.
Et voila, comment mon ami Alfred était mort
Moi aussi j'étais dans la voiture mais je n'avais eu aucune blessure grave.
C'etait une etrange sensation de savoir que j'etais en vis et pas lui.
Pourquoi lui, et pas moi?
C'est surement le Syndrome de survivant.

Plus tard alors que je traversait un route une moto fon çais dans ma direction et ce fut la petite dame qui marchait derière qui fu renversée. La petite de dame de 82 ans c'est relevé sans la moindre égratignure, mais ont lui avait volé son sac.

Tout à coup j'entendis le son strident de mon radio-réveil et je fus tiré de mon sommeil peuplé d'affreux cauchemards.
Je commenca a preparer mon cafe, bien serrer. Une longue journée commencat. Réunion a 8h, jusque 12, déjeuner avec Albert, 14h, re réunion, jusque 19 ou 20h! Aprés, je retournerais chez moi, retrouvez ma femme et mes gosses.
Je sortis et vis que ma voiture n'avait plus de pneu et Alfred était là. Alfred me dit:
"Allez viens, monte, sa fait 3 jours que ta voiture n'a plus de pneu a cause de ces jeunes du quartier, encore heureux quelle n'a pas été brulé!!!"
Soudain un jeune délinquant sorti du buisson et il lança un coktail molotov sur ma voiture.

Mon ami Alfred, pris sa batte de base ball, et paf, il balança la coktail sur le jeune qui l'avait lancé! Mais celui ci ne se fit pas avoir et sortit son lance flamme est touchât la voiture qui pris feu.
Mais contre toute attente elle ne brula pas.
Alors je dit:" pas mal ma nouvelle peinture inflammable, non?"
Mais le délinquant insistat et cassa la vitre pour permettre a l'intérieur de bruler
Mais Alfred le toucha avant avec sa batte. Et pis avec les carreaux incassable!!!
D'un coup un sifflement se fit entendre. Le son venais de au dessus d'eux.
ils levèrent la tête et virent un météroïte qui avancer a une vitesse fulgurante sur eux.

On sauta a coté, pour éviter l'astérioide. Ensuite, l'astéroide toucha la voiture, et explosa, mais rebondit et alla touché la voiture d'Alfred qui explosa.
Alors je dit:
"je crois que l'on vas y aller a pied!"
Alors il machèrent et se dirigère vers le concessionaire TVR

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un RP multiécrivain.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum